Qu’est-ce que l’impression 3D ?

Vous êtes ici
< Tous les sujets

Les imprimantes 3D sont en train de révolutionner le monde et sont de plus en plus accessibles par le grand public. Utiliser l’impression 3D permet de s’initier à une technologie d’avenir, de booster sa curiosité et de rendre concret un projet virtuel en vous permettant de l’ancrer dans le monde réel.

En tant qu’usager du Fablab, il est donc essentiel que vous compreniez cet outil et que vous appreniez comment il marche.

Comment ça marche une imprimante 3D?

Tout d’abord une petite définition de l’impression 3D : l’impression 3D, c’est tout simplement le fait d’imprimer des formes avec une imprimante 3D (#captainobvious).

C’est quoi la différence avec une imprimante 2D comme celle que vous avez à la maison ? Une imprimante 2D dépose de l’encre sur du papier, elle fonctionne sur un seul plan qui est horizontal.

Maintenant imaginez qu’on imprime des milliers de fois la même feuille et qu’on empile ces couches les unes sur les autres, ça donnerait quoi ? On pourrait voir un texte ou une image en relief !

Du coup techniquement, qu’est-ce qui se passe ?

Une imprimante 3D fonctionne tout simplement par superposition de couches de fil en plastique de quelques dixièmes de millimètres en se déplaçant sur la hauteur . Chaque couche en 2D s’ajoute à une autre, créant ainsi du relief.

Le fil de la bobine plastique passe par la tête d’impression (aussi appelée buse), qui chauffe généralement jusqu’à 230° pour faire fondre le fil.

La tête de l’impression dessine ensuite la base de l’objet et le construit couche par couche en remontant jusqu’au sommet.

Les différents procédés d’impression

Il existe différentes procédés d’impression, qui dépendent du type de machine que vous allez utiliser.

Le point commun entre toutes ces techniques est qu’elles fonctionnent toutes selon le “couche par couche”, comme on a pu le voir juste avant. Les différences résident dans la façon dont sont déposées ces couches et dans la matière utilisée pour imprimer les objets.

Il y a par exemple les imprimantes industrielles qui utilisent une méthode par frittage sélectif par laser, ou encore la stéréolithographie qui permet d’imprimer avec des rayons ultraviolets.

Le procédé que nous utilisons au Fablab s’appelle le FDM (Fused Deposition Modeling), ou en français le dépôt de filament en fusion. C’est-à-dire que l’imprimante dépose directement la matière sur le plateau de l’imprimante. C’est le procédé le plus commun utilisé par les imprimantes 3D grands public, le gros avantage étant qu’il est beaucoup moins cher que les autres.

Vous avez besoin d’exemples plus concrets pour mieux comprendre ? Regardez la vidéo ci-dessous elle vous montre tout 🙂

Est-ce que l’impression 3D ne marche qu’avec du plastique ?

Tant qu’on superpose des couches de matières, on peut remplacer la matière dans la tête d’impression par ce qu’on veut, on obtiendra toujours une impression en 3D ! Pour les imprimantes grand public, on utilise communément du plastique, mais on peut utiliser aussi d’autres matières dans d’autres imprimantes adaptées.

Voici quelques exemples de matériaux que l’on peut utiliser en impression 3D :

  • de l’acier
  • du métal
  • de la pâte
  • du chocolat
  • etc 

Ressources supplémentaires